Poids mort : exercices, avantages et bonnes pratiques

Poids mort : exercices, avantages et bonnes pratiques

Le poids mort, aussi connu sous le nom d’haltérophilie, est peut-être l’exercice le plus complet que l’on puisse faire dans un gymnase. Lorsqu’il est bien pratiqué, cet exercice permet de travailler de manière très sûre et efficace plusieurs groupes musculaires, dont les plus importants sont : lombaires, ischiotibiales, trapézoïdales, dorsales, abdominales, quadriceps et fesses. Pour cette raison, le poids mort est considéré comme l’un des principaux exercices de musculation visant à la fois l’hypertrophie et l’entraînement musculaire.

Dans cet article, vous pouvez en apprendre plus sur cet exercice, y compris quelques variations, comment le faire correctement et en toute sécurité, ainsi que ses avantages.

Variantes d’exercices

Le poids mort est un exercice simple qui consiste à soulever la barre du sol avec les deux mains, jusqu’à ce que le corps soit complètement vertical. Il existe cependant des variations de ce mouvement, qui se traduisent par les poids morts de base qui peuvent être effectués lors de l’entraînement. Ainsi, les exercices de base de soulèvement de l’impesanteur comprennent :

Poids propre classique
Poids mort roumain
Style de lancer de poids mort
Poids propre avec poignée de démarrage
Poids de départ à vide sur la plate-forme

En plus des poids morts de base, il existe également un certain nombre de variantes plus spécifiques, dans lesquelles on peut citer le poids mort de jus, le poids mort ramassé en supination, le poids mort jeté en position “pied de canard”, le poids mort jeté en position “pied de canard”, ainsi que le “Bonjour” original, etc.

Comment faire un deadlift

Comme vous l’avez vu plus haut, il existe de nombreuses variations dans le poids propre. Cependant, il y a certains exercices qui finissent par être les plus populaires, en particulier le poids mort classique ou le poids mort roumain. Vous pouvez ensuite apprendre, étape par étape, comment effectuer correctement ces deux lève-personnes mortels.

Classique

Étape 1 – Commencez par placer les pieds sous la barre, avec les tibias aussi près que possible de celle-ci, et avec une largeur égale à celle des hanches.

Étape 2 – Ensuite, abaissez la hanche et pliez les genoux jusqu’à ce que vous puissiez faire la poignée de la barre. Les mains doivent être espacées d’environ 50 cm (ou avoir la même largeur d’épaule) et les bras complètement tendus.

Étape 3 – Enfin, il est temps de relever la barre. Lorsque vous faites cela, vous devez placer votre poids sur vos talons, en soulevant le poids jusqu’à votre hanche, où vos jambes et votre dos seront dans leur position normale, complètement debout et dans une position verticale. Pour effectuer correctement cet exercice, vous devez soulever la barre en ligne droite, et si possible avec la barre en contact avec votre corps jusqu’à ce qu’elle se soulève complètement. Cela réduira le stress sur le dos.

Étape 4 – Après avoir soulevé la barre jusqu’à la hanche, vous devez l’abaisser de nouveau à la position initiale, toujours avec le poids en ligne droite avec le sol. Ici, il n’est pas nécessaire de pousser trop fort, il suffit de prendre soin d’abaisser le poids d’une manière contrôlée.