Le sommeil des enfants : Régler les problèmes de sommeil des enfants d’âge préscolaire

Le sommeil des enfants : Régler les problèmes de sommeil des enfants d’âge préscolaire

Vous avez dépassé le stade des tétées et des changements de couches au milieu de la nuit, mais une bonne nuit de sommeil est encore insaisissable. Peut-être que l’heure du coucher s’est transformée en une bataille de volontés, ou que vous vous battez pour que votre enfant d’âge préscolaire reste au lit toute la nuit.

Considérez ces stratégies simples pour résoudre les problèmes les plus courants à l’heure du coucher – dès ce soir !

Le problème : l’heure du coucher est chaotique
Le scénario : Vous vous sentez pressé ou stressé lorsque vous mettez votre enfant au lit.

La solution : Faites de l’heure du coucher une priorité. Une routine prévisible et apaisante à l’heure du coucher est la clé d’une bonne nuit de sommeil.

Évitez les jeux actifs et les appareils électroniques, qui sont stimulants. Vous pouvez donner un bain à votre enfant et lui lire des histoires. Parlez de la journée. Jouez de la musique apaisante à l’heure du coucher. Ensuite, mettez votre enfant au lit, somnolent mais éveillé, et dites-lui bonne nuit.

Faites des expériences pour trouver ce qui vous convient le mieux – mais une fois que vous avez établi une routine, suivez-la chaque nuit. Cela aidera votre enfant à savoir à quoi s’attendre et à établir des habitudes de sommeil saines.

Le problème : votre enfant ne veut pas aller au lit
Le scénario : c’est l’heure du coucher, mais votre enfant veut rester éveillé.

La solution : Si votre enfant peut entendre parler, rire ou des sons provenant de l’électronique, il est facile de voir comment il voudrait rester éveillé. Pour faciliter le passage à l’heure du coucher, éteignez ou rangez les appareils électroniques et faites en sorte que tout soit calme à l’heure du coucher. Le sommeil peut être plus agréable si tout le monde ralentit avant de se coucher.

Le problème : votre enfant ne s’endormira pas seul
Le scénario : Votre enfant a besoin que vous restiez dans la chambre jusqu’à ce qu’il s’endorme.

La solution : Pour encourager votre enfant à s’endormir seul, aidez-le à se sentir en sécurité. Commencez par une routine apaisante à l’heure du coucher. Ensuite, offrez-lui un objet de réconfort, comme son animal en peluche préféré ou une couverture. Allumez une veilleuse ou laissez la porte de la chambre ouverte si cela peut aider votre enfant à se sentir mieux. Assurez-vous que votre enfant est en sécurité et en bonne santé et quittez la chambre.

Évitez de retourner dans la chambre de votre enfant s’il vous appelle. Essayez de permettre à votre enfant de trouver le moyen de s’endormir. N’oubliez pas que vous aidez votre enfant à apprendre à s’endormir seul. Si vous cédez et continuez à apparaître à son chevet ou si vous montez dans le lit avec votre enfant, c’est ce dont votre enfant se souviendra – et qu’il attendra probablement la nuit suivante.

Vous pouvez aussi essayer de sevrer votre enfant de votre soutien en attendant des périodes progressivement plus longues avant de le surveiller. Lors de cette vérification, limitez la visite à une minute ou deux. Rassurez votre enfant et donnez-lui une petite tape – pas de câlins.

Le problème : votre enfant ne veut pas rester dans son lit
Le scénario : Vous mettez votre enfant au lit et vous le trouvez en train de vous suivre dans le couloir.

La solution : Si votre enfant sort régulièrement du lit pour demander de l’eau ou un animal en peluche, essayez de gérer ces besoins à l’avance pendant la routine du coucher. Lorsque votre enfant se lève, remettez-le rapidement au lit – de manière répétée, si nécessaire. Évitez d’attirer l’attention de votre enfant sur ce comportement.